exportation

exportation [ ɛkspɔrtasjɔ̃ ] n. f.
• 1734, d'apr. angl. exportation; « action d'emporter » XVIe; lat. exportatio exporter
1Action d'exporter; sortie de marchandises nationales vendues à un pays étranger. expédition, réexportation, vente. (1988) Dr. Dans les pays de la C. E. E., Sortie de marchandises nationales vendues à un pays hors de la C. E. E. Exportation de matières premières par un pays. Licence d'exportation. Exportation dans, vers un pays. Exportation à un prix inférieur au prix pratiqué sur le marché intérieur. dumping. Détaxation de marchandises à l'exportation (abrév. cour. EXPORT[ ɛkspɔr ] n. m. ). Commissionnaire, auxiliaire à l'exportation. exportateur, transitaire. Vieilli Maison d'exportation et d'importation. import-export. Exportations de capitaux : placements à l'étranger.
Ce qui est exporté. « Chaque année, dit-on, l'Amérique augmente ses exportations de céréales. On nous menace d'une vraie inondation du marché » (Zola). Équilibre entre les importations et les exportations. 1. balance (commerciale). Exportations invisibles : rentrée de devises provenant d'activités telles que le tourisme, les prestations de services (transport, assurances, etc.), les transferts de technologie, ou des intérêts et dividendes rémunérant les capitaux placés à l'étranger, etc.
2Fig. « L'anticléricalisme n'est pas un article d'exportation » (Gambetta).
⊗ CONTR. Importation.

exportation nom féminin (anglais exportation, du latin exportatio, -onis) Action de vendre et d'expédier à l'étranger des produits nationaux. Produit, marchandise exportés : Baisse des exportations.exportation (expressions) nom féminin (anglais exportation, du latin exportatio, -onis) Exportation temporaire, exportation de marchandises destinées à être réimportées, et qui ne sont pas soumises aux droits de douane. ● exportation (synonymes) nom féminin (anglais exportation, du latin exportatio, -onis) Action de vendre et d'expédier à l'étranger des produits nationaux.
Contraires :

exportation
n. f.
d1./d Action d'exporter.
d2./d Ensemble des marchandises exportées. Ant. importation.

⇒EXPORTATION, subst. fém.
A.— Action de sortir des biens, des marchandises (produits naturels ou fabriqués) du territoire national vers le pays étranger auquel on les vend. Anton. importation. Exportation des bestiaux et des blés (PROUDHON, Propriété, 1840, p. 286). Maison d'exportation (MARTIN DU G., Confid. afric., 1931, p. 1117).
P. ext. Exportation de capitaux. Transfert de capitaux à l'étranger pour les y mettre en dépôt :
... il arrive qu'une telle population montre une propension élevée aux placements « de sécurité » et à l'exportation de capitaux liée à la fraude fiscale...
PERROUX, Écon. XXe s., 1964, p. 534.
B.— P. méton. Ce qui fait l'objet de l'exportation. Dans l'année 1951, la balance commerciale du Maroc s'établit ainsi : 146 milliards d'importations; 79 milliards d'exportations (Figaro, 19-20 janv. 1952, p. 7, col. 2).
Prononc. et Orth. :[]. Cf. é-1. Ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. XVIe s. « action de porter au dehors » (Chos. mem. escr. par F. Richer, p. 35 ds GDF. Compl.); 1734 comm. (MELON, Essai pol. sur le Commerce, chap. X ds BRUNOT t. 6, p. 329, note 2). Empr. au lat. exportatio, -onis formé sur le rad. du supin exportatum de exportare (exporter) avec peut-être infl. sém. de l'angl. export (1690 ds NED) ou exportation (1641, ibid.) (BL.-W.5 et BRUNOT t. 6, pp. 329-330). Fréq. abs. littér. : 246. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 333, b) 206; XXe s. : a) 77, b) 604.

exportation [ɛkspɔʀtɑsjɔ̃] n. f.
ÉTYM. XVIe, « action d'emporter »; 1734 en écon.; lat. exportatio, du supin de exportare (→ Exporter), avec infl. de l'angl. exportation.
A
1 Action d'exporter (qqch.); sortie de marchandises nationales vendues à un pays étranger. Commerce, échange (échanges internationaux); expédition, transport, vente. || L'exportation du pétrole par un pays dans un autre pays. || Exportation de denrées alimentaires, de matières premières, de produits fabriqués par un pays. || Régime de l'exportation ( Douane, douanier; libre-échange, protectionnisme). || Mesures destinées à favoriser, à freiner l'exportation de certains produits. || Contrôle, contingentement de l'exportation. || Licences d'exportation. || Primes à l'exportation. || Exportation temporaire, d'un objet soumis à réimportation dans un délai donné. || Exportation à des prix inférieurs aux prix pratiqués sur le marché intérieur. Dumping. || Débouchés, marchés ouverts à l'exportation d'un produit. || Commerce, maison d'exportation et d'importation (→ Import-export). || Commissionnaire à l'exportation. Exportateur, transitaire. || Exportation par terre, par mer. || Article, denrée, marchandise d'exportation.
1 Il n'y a pas certainement un seul agriculteur dont le vœu n'ait été le libre commerce des blés (…) Je sais bien que deux grands hommes se sont opposés à la liberté entière de l'exportation. Le premier est le chancelier de l'Hospital (…) l'autre, le célèbre ministre Colbert (…)
Voltaire, Lettre à l'abbé Roubaud, 3495, 1er juil. 1769.
2 L'exportation américaine dépend (…) de conditions relativement simples, qui en limitent les possibilités. Actuellement, c'est à peine une préoccupation, parce que le pays vit sur lui-même, n'a pas besoin de vendre au dehors. Le jour où (…) ce ne serait plus le cas, les États-Unis pourraient se voir obligés, pour adapter leurs prix (…) au niveau mondial, d'admettre une certaine solidarité entre leur standard of living et celui d'autres continents.
André Siegfried, les États-Unis d'aujourd'hui, p. 187.
3 Un (…) moyen d'action sur le commerce intérieur est l'attribution de facilités à l'exportation (…) Ces facilités peuvent revêtir la forme de simples privilèges de crédits accordés aux exportateurs ou de primes à l'exportation, permettant, par des prélèvements sur le budget national, d'abaisser les prix des produits exportés (…) La forme extrême du système est le dumping (…)
Pierre George, les Grands Marchés du monde, p. 44.
Exportation de capitaux : placement de capitaux à l'étranger. Expatriation; et aussi émigration, évasion, fuite. || Exportation d'or, de devises.
Abrév. fam. Export. || Import-export.
2 (1865, Littré). || Une, des exportations. Ce qui est exporté. || Le chiffre des exportations s'élève à… || Équilibre des exportations et des importations. Balance. || Déficit, excédent des exportations. || Augmentation, diminution des exportations. || Exportations visibles : ventes de marchandises à un pays étranger. || Exportations invisibles : intérêts des capitaux placés à l'étranger, services (transports, assurances, services bancaires) consentis aux économies étrangères, dépenses faites par des étrangers (tourisme), etc.
4 (…) chaque année, dit-on, l'Amérique augmente ses exportations de céréales. On nous menace d'une vraie inondation du marché. Que deviendrons-nous, alors ?
Zola, la Terre, II, V, p. 143.
5 (…) l'exportation manufacturée demeure sans doute le principal moyen de payer les importations d'aliments et de matières premières; mais, à côté d'elle, le revenu des capitaux placés au dehors, les bénéfices retirés du tourisme, surtout les « services » de toute nature constituent une monnaie d'échange (…) Cela veut dire qu'un pays évolué (…) met de plus en plus de technique, de science, de création dans ses exportations (…)
André Siegfried, la Crise de l'Europe, p. 100.
B (1766, Voltaire). Fig. Diffusion à l'étranger. || L'exportation d'une mode, d'une coutume. || L'exportation d'une doctrine dans le monde entier. || Cette institution n'est pas un article (cit. 18 et 19) d'exportation.
6 Je ne vois pas pourquoi l'on défendrait le transport des pensées de province à Paris, tandis qu'on permet l'exportation de Paris en province.
Voltaire, Lettre à d'Argental, 2941, 8 oct. 1766.
DÉR. Export.
COMP. Réexportation.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • exportation — ex‧por‧ta‧tion [ˌekspɔːˈteɪʆn ǁ ɔːr ] noun [uncountable] COMMERCE when goods or services are exported: • the campaign against the exportation of live animals * * * exportation UK US /ˌekspɔːˈteɪʃən/ US  / spɔːr / noun [U] COMMERCE, TRANSPORT ►… …   Financial and business terms

  • exportation — index outflow Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 exportation n. The act of exporti …   Law dictionary

  • Exportation — Ex por*ta tion, n. [L. exportatio: cf. F. exporation.] 1. The act of exporting; the act of conveying or sending commodities abroad or to another country, in the course of commerce. [1913 Webster] 2. Commodity exported; an export. [1913 Webster] 3 …   The Collaborative International Dictionary of English

  • exportation — [eks΄pôr tā′shən] n. [L exportatio] 1. the act or process of exporting 2. anything exported …   English World dictionary

  • Exportation — L exportation est l action de vendre à l étranger une partie de la production de biens ou de services d un ensemble économique, pays ou région. C est un terme miroir de celui d importation, étant donné qu une vente du pays A au pays B est la même …   Wikipédia en Français

  • exportation — (èk spor ta sion ; en vers, de cinq syllabes) s. f. 1°   Terme de commerce. Action d exporter des marchandises. L exportation des grains. •   Je sais bien que deux grands hommes [l Hôpital et Colbert] se sont opposés à la liberté entière de l… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • EXPORTATION — n. f. T. de Commerce et de Douanes Action d’exporter. Faire des lois contre l’exportation des matières premières, contre l’exportation des grains. Permettre l’exportation de certaines marchandises. établir les balances de l’exportation et de… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • EXPORTATION — s. f. T. de Commerce et de Douanes. Action d exporter. Faire des lois contre l exportation des matières premières, contre l exportation des grains. Permettre l exportation de certaines marchandises. Comparer annuellement les exportations avec les …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • exportation — /ek spawr tay sheuhn, spohr /, n. 1. the act of exporting; the sending of commodities out of a country, typically in trade. 2. something exported. [1600 10; < L exportation (s. of exportatio), equiv. to exportat(us) (ptp. of exportare to EXPORT)… …   Universalium

  • exportation — An operator is exported from a place within a sentence if it is repositioned so that the whole of the rest of the sentence is within its scope. This may or may not give an equivalent sentence. ‘When they come, they frequently dine’ is equivalent… …   Philosophy dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.